Chris Dyn, une récolte d’émotions

Chris Dyn est une photographe indépendante attachée aux autres. Casquette sur la tête et coeur sur la main, elle voue son temps à sa passion, l’autre, qu’il soit humain ou non humain. Elle arpente les actions de soutien au monde animal ses deux énormes sacs sur les épaules, tout en shootant avec précision. Son regard affûté saisit l’instant, l’émotion, la grâce, la rage ou la passion, et le préserve comme la trace d’une lutte, qui raconte des histoires et l’Histoire. Dimanche 9 avril, elle suivra Magà Ettori pour photographier de l’intérieur le marathon de l’amour (Vegan Marathon), et elle nous explique pourquoi.  

Votre regard sur Vegan Marathon ?

Je suis admirative du chemin parcouru. Malgré les opérations (médicales), une importante perte de poids et une fracture de fatigue au pied récemment diagnostiquée, Magà montre une volonté inébranlable à participer pour la 1ère fois au Marathon de Paris. C’est le « Marathon de l’amour » car Magà le dit lui-même il court pour les animaux et les humains et quelle plus belle déclaration d’amour universelle que celle-là ?

Comment et pourquoi vous êtes vous engagée dans la protection animale ?

Comme le dit très bien Corine Pelluchon dans son « Manifeste Animaliste » « La prise de conscience de la souffrance animale est un évènement qui représente un tournant dans la vie d’une personne qui fait cette expérience ». J’ai toujours aimé les animaux, tous les animaux, et découvrir au fur et à mesure des rencontres, vidéos etc. l’ampleur abyssale de leur souffrance érigée en normalité m’a touchée en plein cœur. J’ai commencé à participer, appareil en bandoulière, à des manifestations/happenings et à vivre la mobilisation, la détermination des militant(e)s animalistes de plus en plus nombreux(ses). Petit à petit un travail photographique et textuel décliné sous forme de campagne de pub a émergé. La page FB « Les Végés s’affichent » était née ! en attendant une forme plus aboutie. J’ai été végétarienne, pendant hélas beaucoup trop de temps au regard de la souffrance engendrée par les produits laitiers, avant de devenir végane/antispéciste. Nous sommes responsables de ce que nous mettons dans notre assiette ne l’oublions pas !

Le véganisme, un mouvement durable ?

Oui le véganisme est un mouvement durable et si je voulais faire un raccourci saisissant  je dirais parce que nous n’avons plus le choix et parce que c’est le meilleur choix que nous n’ayons jamais eu à faire pour la planète… L’état désastreux de cette dernière dont nous sommes collectivement responsables impose que, soit nous réagissons soit nous disparaissons entraînant avec nous une multitude d’espèces. Le véganisme est une fantastique opportunité de nous réconcilier avec notre nature profonde empathique. Une empathie qui englobe tous les êtres sensibles de la planète et donc bien entendu les animaux. Il est plus que temps de réaliser à quel point nous, êtres dits humains, engendrons une souffrance inouïe en tout premier lieu envers les animaux… alors que nous sommes nous-mêmes des animaux. Le formidable travail de visibilisation fait par les associations L214, 269 Life Libération Animale et d’autres a fait de la question animale une question devenue sociétale. En nous interrogeant sur la place que nous avons arbitrairement attribué aux animaux nous nous interrogeons sur nos places et devenir. Notre système est à bout de souffle, il s’auto alimente d’un océan de mal être qu’il soit animal ou humain. Que nous en ayons conscience ou non tout est relié et le fantastique défi qu’il nous est donné de relever est de ne laisser personne de côté. Nous en avons la possibilité si nous changeons de paradigme. « Gouverner c’est prévoir ». Seule une volonté politique généreuse, désintéressée, porteuse de justice et d’espoir pour tous les êtres sentients devrait avoir sa place. Des partis axés sur le vivant dont un « Parti Animaliste » ont vu le jour. Nous avons tout à y gagner ! Allons chercher le meilleur de nous-mêmes et comme le dit Catherine Hélayel « Yes Vegan » !

Éducation Ethique  Animale ?

L’association a pour objectif de promouvoir l’éthique animale dans l’éducation et développer les valeurs d’empathie, de respect, d’altruisme et de responsabilité. Elle a aussi pour objet d’encourager l’expression de la sensibilité chez les jeunes et ainsi améliorer le climat scolaire et réduire les violences. Ce dont nous pouvons nous rendre compte facilement par l’observation c’est que nous sommes naturellement empathiques. Aucun enfant n’a envie de faire du mal à un animal ou alors il faut vraiment s’en inquiéter. C’est cette sensibilité qu’il faut cultiver au sein de l’école car elle est un gage du bien vivre ensemble et donc de tolérance et d’épanouissement.

 Votre plat végétalien favori ?

Vous me demandez de faire une montagne d’un plat ?…

La photo parfaite ?

La photo parfaite est la photo techniquement maîtrisée et qui provoque une vraie émotion mais la photo parfaite n’est-elle pas celle qui vous touche tout simplement ?

Il est très difficile de faire un choix dans les clichés de Chris, pour déterminer quelle serait la photo parfaite, celle qui provoque une vraie émotion. J’ai  donc décidé des vous offrir un bouquet de sa dernière récolte d’émotions.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chris Dyn, une récolte d’émotions »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s