ENTRETIEN PARTENAIRE, VASARA

VASARA est née en Lorraine le 22 octobre 2015, tout d’abord en tant que page sur facebook puis ensuite par un groupe facebook, et à laquelle on peut maintenant adhérer. Le positionnement éthique, résumé dans le manifeste, est clair et radicalement abolitionniste. Les fondateurs de VASARA estiment que le welfarisme est contre-productif et n’aura comme conséquence que de légitimer l’exploitation des animaux en la rendant moins insupportable pour les victimes. Elle s’oppose donc au concept de bien-être animal, au végétarisme comme finalité et pourrait avoir pour devise  »Le Mieux est l’ennemi du Bien » dit Eric Damamme le président de VASARA.

Eric Damamme

Comment sensibiliser le grand public à la cause animale ?

Les maîtres-mots de notre démarche sont pédagogie et réflexion : Pédagogie car nous pensons que les individus ne sont responsables que de ce dont ils savent. Avant de juger, montrons-leur la réalité telle qu’elle est, sans chercher à choquer à tout prix, mais sans nous censurer non plus. Réflexion car la base de l’animalisme est avant tout éthique, et repose donc sur la réflexion des agents moraux que nous sommes philosophiquement parlant.

Votre regard sur le challenge Vegan Marathon ?

Notre regard sur le challenge vegan marathon est très positif car celui-ci permet de montrer que le véganisme n’est pas inadapté aux sportifs, et de déconstruire les clichés négatifs à notre encontre.

Que représente le monde animaliste en France ?

Au delà des chiffres (200 000 véganes soit 0,3 % de la population française), on note une grande disparité dans la politique (néo-welfarisme, welfarisme, abolitionnisme, libérationnisme) comme dans la méthodologie (caméras cachées, actions chocs, actions illégales, pédagogie, …)

Que dire de l’actualité américaine ?

Bien que l’écologie soit un domaine distinct de l’animalisme, on ne peut que déplorer les prises de position de la nouvelle administration étasunienne qui vont à l’encontre du bon sens, mais aussi et surtout des recherches scientifiques (poids de l’activité humaine sur le réchauffement climatique). De plus, le nouveau président Trump est ouvertement hostile envers les véganes.

Les industriels (agro-alimentaire, pharmaceutique, …) sont-ils éthiques ?

Beaucoup estiment que l’huile de palme, bien que végétale, n’est pas végane en raison de son mode de production néfaste à l’habitat naturel de certaines espèces animales telles que les orang-outans. Il ne faut pas oublier d’ajouter d’autres produits végétaux souvent aussi peu éthiques tels que la coco, les avocats, les amandes, le cacao. Les industriels, qu’ils utilisent ou non ces produits, sont par nature des entités capitalistes dont les buts ne prennent pas en compte l’éthique (qu’elle soit animaliste ou non) sauf si cela permet d’augmenter leurs bénéfices. Toutefois il est des réalités avec lesquelles nous devons composer, il nous apparaît donc nécessaire d’accompagner les industriels vers un mode de production éthique, que ce soit par la sensibilisation des consommateurs (stratégie de boycott), comme par le lobbying direct auprès des industriels.

Comment voyez vous l’émancipation animale ?

 Nous sommes conscients de la grande disparité des psychologies humaines, et que ce qui fonctionne chez certains sera inefficace ou contre-productif chez d’autres.  Ainsi, les différentes associations forment un maillage et sont complémentaires l’une de l’autre. Il n’y a pas de stratégie gagnante sauf l’unité entre associations, ou au minimum le respect.

Quels sont les courants de la protection animale dont vous êtes proches ?

– L’ANTI-SPÉCISME est un concept philosophique d’égale considération entre les espèces,

– L’ANIMALISME la doctrine politique de libération animale,

– L’ABOLITIONNISME la conséquence en terme de militantisme, et

– Le VÉGANISME l’application de tout cela en tant que mode de consommation de boycott.

D’où le nom du collectif VASARA qui synthétise le tout !

Vos projets ?

Développer l’association qui a un positionnement éthique clair, une stratégie visant notamment (mais pas exclusivement) les jeunes, et une méthodologie basée sur la réflexion et la pédagogie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s