Entretien partenaire : Radio Parole d’Animaux

Radio Parole d’Animaux est une radio web. C’était au départ une initiative personnelle qui s’est transformée fin 2016 en association 1901 afin de pérenniser la radio et de profiter des opportunités offertes aux associations.

radio-parole-danimaux-veggie-ray-2

– Quel est votre bilan après un an d’existence ?

Le bilan est positif puisque nous avons un nombre d’auditeurs assez importants pour une jeune radio, avec une thématique spécifique et qui plus est une radio web système peu connu en France.

Nous souhaitons toujours plus d’auditeurs sans faire une course à l’audimat. Notre programmation musicale est à 99% hors programmation habituelle des radios.

C’est une radio militante pour plusieurs raisons : les bénévoles sont pour une bonne partie des militants actifs dans la protection animale, on les retrouvent sur les évènements et actions dans toute la France.

Notre antenne est ouverte à tous militants ou structures qui ont besoin d’informer, de s’exprimer sur la condition animale, le droits des animaux, le monde de vie végan et aussi sur l’écologie et l’environnement.

Nous mettons notre support à la disposition des associations pour annoncer leurs événements, relayer leurs actions et pour les refuges de diffuser leurs annonces d’adoptions. Tout ceux-ci est bien entendu gratuit et nous sommes ouverts aux grandes et petites structures sans discrimination.

La radio est un moyen de communiquer et que le web est un moyen de diffusion à grande échelle. Il n’a pas les contraintes ni les couts d’une radio fm qui ne peut diffuser en dehors des grands groupes comme NRJ, Nostalgie que sur un rayon de 5O kms environ. La radio FM nécessite une autorisation de la haute autorité bref c’est une autre histoire et je ne suis pas convaincu que ce soit la panacée. Par contre une collaboration avec une radio FM pourrait être peut-être un plus… Le fait de diffuser sur le web permet de toucher des auditeurs dans le monde entier, la radio est écoutée notamment aux USA.

Actuellement l’audience de la radio est en moyenne de 6000 auditeurs/mois et 1200 heures d‘écoutes. Je ne peux pas vous dire si c’est bien ou pas, il est très difficile d’avoir des statistiques à ce sujet et comparer avec une radio FM n’est pas un bon élément de comparaison. La plateforme qui héberge notre radio qui comportent environ 300 radios, nous classe dans les 50 premières ce qui n’est pas mal même si il ne faut pas s’en satisfaire. En conclusion pour une première année le résultat est satisfaisant.

– Quels sont les soutiens que vous avez obtenu ?

Tout d’abord nous avons eu un soutien financier pour démarrer le projet et je remercie notre donateur sans le citer. Les autres soutiens prennent la forme de partenariat, souvent initiés par nous et auquel nos partenaires ont été favorables. Il y a souvent échange entre notre support et ce que nous apporte nos partenaire notamment en visibilité.

– Comment la radio est-elle structurée et quelles améliorations envisagez-vous ?

La radio essaye de fonctionner comme une entreprise. Les décisions doivent être prises rapidement en tenant compte de l’actualité de la protection animale et des opportunités qui se présentent. Nous sommes encore une radio jeune qui a besoin de s’affirmer.  Il y plusieurs bénévoles que je tiens à remercier au passage ; les chroniqueurs qui assurent le contenu de leurs chroniques hebdo, mensuelles ; les voix des sans voix qui assurent l’enregistrement des différents spots (adoption, événement, actions) ; l’agenda quotidien des événements,  gestion triple puisque nous gérons l’agenda pour plusieurs sites d’associations, la publication tous les jours sur le site de la radio et à l’antenne la veille et le jour même sous forme d’une chronique ; les correspondants, journalistes qui traquent les personnalités à interviewer  et fournissent des micros trottoirs des événements.

Enfin la programmation musicale et des séquences que est un travail quotidien afin d’assurer un programme de qualité enfin je l’espère. La gestion de l’ensemble du réseau (fb, Instagram, g+, twitter) ; ah j’oubliais il reste l’administratif, la comptabilité, les relations, la communication.

La grille des programmes a été révisée en novembre et pour l’instant est satisfaisante. Au niveau de l’organisation, il devient nécessaire de mettre en place une équipe motivée pouvant prendre en charge tout ce qui gravite autour de l’antenne (promotion, réseau, administration, relation publique…)

radio-parole-danimaux-veggie-ray– De nombreux partis politiques liés à la cause animale ont émergé et 2017 est l’année de la présidentielle et des législatives. Allez vous couvrir l’événement ?

La radio couvrira bien entendu l’événement notamment les législatives ou nous suivrons les partis dit ‘animalistes’ et nous leurs avons dit à l’occasion et nous le répétons ici que l’antenne leur est ouverte afin qu’ils expriment leurs idées.

– Quel est votre regard sur la protection animale ?

Je suis depuis très longtemps dans la protection animale. Celle-ci a évoluée notamment ces dernières années sous la pression de certaines associations comme L214 qui a réussi à ouvrir les portes des grands médias, grâce aussi aux initiatives de certains politiques qui ont le courage de mettre la question animale à l’ordre du jour en politique. On sent quand on milite dans la rue que le public est de plus en plus sensible à la cause animale. Ce n’est pas gagné, il y aura encore beaucoup de combat à mener mais je suis confiant pour l’avenir. La montée actuelle du mode de vie vegan est aussi un espoir et une motivation en plus pour ne rien lâcher !

– Quelles sont vos perspectives ?

Nos projets :

– faire des émissions en direct des événements, nous avons une partie de l’équipement nécessaire, après il y a des contraintes techniques à résoudre à chaque fois car le lieu est différent et souvent en extérieur donc nous y travaillons

– proposer aux entreprises qui produisent ou vendent des produits qui correspondent à nos principes, pas de souffrance animale des campagnes de publicités à prix modeste car nos auditeurs sont aussi leur clientèle cible

– établir des partenariats avec d’autres supports de communication notamment avec des projets audiovisuels

– avoir des correspondants de la radio dans chaque région

– un studio pour recevoir nos invités

Bien entendu cela nécessite deux choses : des moyens financiers, et le renforcement de l’équipe actuelle.

Notre  objectifs est de devenir la référence média pour les acteurs de la protection animale et être reconnu incontournable comme organe de presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s